UH - Chroniques européennesExpozao réalise pour Euradionantes des émissions régulières dédiées à de grands thèmes liés à l’actualité européenne enregistrées au Parlement européen de Bruxelles. Celles-ci font intervenir des eurodéputés ainsi que divers spécialistes des questions abordées.

Ces émissions sont diffusées sur les ondes d’Euradio mais sont également disponibles en vidéo à la demande.

 

 


Bruxelles et Ankara condamnés à s’entendre ?

Même si l’UE ne cache pas son inquiétude et son irritation face au tournant autoritaire pris par le régime du Président Erdogan depuis quelques années Bruxelles semble condamnée à devoir s’entendre avec la Turquie qui possède de nombreux leviers pour influer sur les grandes crises actuelles : crise des réfugiés et crise syrienne notamment.

Au cours de cette émission nos deux invités reviennent sur la situation actuelle prévalant en Turquie – marquée par la recrudescence du terrorisme et de la lutte contre les rebelles Kurdes – et analysent, à la lumière de cette situation, les dernières déclinaisons et les perspectives de la relation entre Ankara et Bruxelles.

Invités :

  •  Jean-Paul Denanot est eurodéputé socialiste (élu du Limousin) depuis 2014. Il est notamment membre de la Délégation à la commission parlementaire mixte Union européenne-Turquie
  • Ahmet Insel est économiste et politologue. Il est professeur à l’Université de Galatasaray (Istanbul) et maître de conférence à la Sorbonne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’évolution de la situation politique de la Turquie. (La nouvelle Turquie d’Erdogan, Du rêve démocratique à la dérive autoritaire – La découverte – mai 2015)

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr

 

 


Pente dangereuse pour la Pologne ?

Cette émission revient sur la situation de la Pologne qui connait une évolution politique jugée inquiétante par beaucoup depuis le retour au pouvoir, en octobre 2015, de Droit et Justice (PIS), parti dirigé par Jarosław Kaczyński , frère de l’ancien président Lech Kaczyński décédé dans un tragique accident d’avion près de Katyn, en Russie, en 2010.

Cette émission analyse l’actualité politique du pays, marquée par un tournant très autoritaire et eurosceptique, et propose des éléments prospectifs pour réfléchir à la façon dont pourrait évoluer la situation tout au long des 4 années que doit durer la législature dominée par ce parti.

Cette émission tente également de savoir quelles ont été les motivations de la population polonaise lors de son vote. Pourquoi la Pologne, pays qui a pourtant beaucoup profité de son adhésion à l’UE en 2004, et pays qui a finalement peu souffert des suites de la crise de 2008 a pu choisir de voter pour un parti ouvertement eurosceptique et lui donner une majorité absolue qui lui offre, aujourd’hui, tous les leviers de pouvoir.

Invité :

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr

 

 


Plan d’investissements Juncker. premier bilan

Avec les multiples crises qui dominent les unes de cette actualité européenne – crise des réfugiés, risque de Brexit notamment – l’ambitieux plan de relance présenté par Jean-Claude Juncker juste après son arrivée à la tète de la Commission, en novembre 2014, semble avoir été relégué au second plan. Peut-être à tort car ce plan avait et a toujours de grandes ambitions. Il vise ni plus ni moins à relancer l’économie grippée de l’Union européenne en mobilisant des fonds qui permettront le lancement de grands projets considérés comme stratégiques. Par un mécanisme de levier sur lequel nous reviendrons ce plan a pour objectif de mobiliser près 315 milliards d’euros.

Aujourd’hui nous sommes quasiment à mi-parcours et d’après les premiers chiffres 50 milliards ont pu être levés à ce stade dans le cadre de ce plan. Est-ce le signe d’un démarrage difficile où est-ce la logique des grands projets qui prennent forcément du temps à se concrétiser ?

Invité :

  •  Hugues Bayet, Député européen (Belgique) depuis 2014, siége au sein du groupe SnD et est membre, au sein du Parlement, de la commission Affaires économiques & monétaires. Il est également Bourgmestre de Farciennes, dans le Hainaut.

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr

 


 Où va l’Ukraine ?

Le 25 octobre dernier se sont tenues en Ukraine des élections régionales. Il s’agissait d’un scrutin particulier puisque les zones de l’est en guerre et la Crimée n’ont pas participé au vote. L’Union européenne a envoyé une délégation pour surveiller le déroulement du scrutin dont Anna-Maria Corazza Bildt a fait partie. L’OSCE, qui avait aussi des observateurs sur place a dénoncé la domination de « puissants groupes économiques dans le processus électoral» et des médias qui « franchissent souvent la ligne jaune de la propagande ». Ces critiques interviennent alors que le pays s’engage dans un projet contesté de réforme constitutionnelle et se rapproche de l’UE. Que peut faire l’Union européenne et où va l’Ukraine ?

Invitée:

  • Anna Maria Corazza Bildt, membre des Modérés en Suède, siège dans les rangs du PPE au Parlement européen depuis 2009. Elle est membre de la Délégation à la commission parlementaire d’association UE-Ukraine.

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr


Gouverner la zone euro ?

Même si la crise grecque n’a pas débouché sur l’explosion tant redoutée, certains responsables politiques, dont le Président français, estiment qu’après cette crise « le plus dangereux, serait aujourd’hui de ne rien faire » pour assurer la pérennité de l’eurozone.

Dans ce contexte quelles sont les pistes de réformes de l’Union économique et monétaire ?

Après être revenue sur son bilan de la crise grecque, Pervenche Bérès, qui a coordonné de récents travaux du Parlement européen sur la gouvernance économique, et le dépôt d’un rapport sur le sujet, détaille ses propositions pour la refonte de la gouvernance de l’euro.

Invitée :

  • Pervenche Berès est eurodéputée et siège dans les rangs du SeD. Elle est présidente de la délégation socialiste française au Parlement. Elle est notamment membre du Comité des Affaires économiques et Monétaires.

Lire le rapport de Pervenche Berès :

http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2014_2019/documents/econ/pr/1049/1049202/1049202fr.pdf

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr


 Quelle sécurité énergétique pour l’Union européenne ?

L’énergie est l’un des fondements de l’UE, puisque c’est pour sécuriser l’approvisionnement en charbon que six pays d’Europe occidentale ont amorcé un rapprochement en 1950 en créant la CECA. Pourtant, l’Europe de l’énergie n’existe toujours pas. Jean-Claude Juncker, en arrivant à la tête de la Commission européenne, a promis de faire de l’énergie l’une de ses priorités. Il a rendu publique une série de propositions en février dernier. C’est au Parlement européen de se prononcer désormais. Dans un contexte de crise en Ukraine et de relations tendues entre la Russie et l’Union européenne, la question devient en effet patente.

Le point sur la situation et sur les propositions du Parlement européen.

Invitées :

  • Michèle Rivasi, députée européenne depuis 2009, siégeant au groupe Verts/ALE. Elle est vice-présidente de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE et membre de la commission Environnement.
  • Kathrin Glastra, directrice adjointe de la Fondation Heinrich-Böll à Bruxelles. Elle est en charge des programmes climatique et énergétique de la fondation allemande.

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr

 


Migrations : vers de vraies solutions ?

Presque tous les jours, les médias relaient les tristes images du drame qui se joue en Méditerranée, mer via laquelle des réfugiés affluent en Europe, sur des embarcations de fortune, profitant de la coupable cupidité de passeurs sans scrupules et du chaos libyen. Cet afflux aurait déjà causé la mort de plus de 1700 réfugiés en 2015 et s’inscrit dans une dynamique migratoire qui entraîne, chaque année, environ 500 000 personnes à rentrer illégalement en Europe.

Le point sur les initiatives européennes récentes et les questionnements qu’elles suscitent.

Invités :

  • M. Christian Preda, député au parlement européen depuis 2009 siègeant au groupe PPE. Il est Vice-président de la sous-commission des Droits de l’Homme et membre de la commission des affaires étrangères et de celle du développement.
  • M. Pascal Reyntjens, est chef de mission de l’OIM (Organisation Internationale des Migrations). L’OIM est une organisation qui rassemble 157 états.

Présentation : Ulrich Huygevelde – ulrich.huygevelde@sciencespo.fr